Culte de la réformation à Saint-Imier, en direct de la Collégiale
culte-de-la-reformation-a-st-imier
Autour de Calvin
Questionnement autour de Calvin
«C'était magnifique, splendide, déchirant, on est pris à vif.»
Journal du Jura, le 02.11.09 (LP)
Haendel : Le Messie
Le Messie a créé l'évènement
«Une exécution qui restera sans rivale, pendant longtemps, tant la hauteur poétique de l'interprétation a marqué l'auditoire.»
L'Impartial/L'express, le 23.12.08 (DDC)
Prix de reconnaissance pour l'Ensemble Vocal d'Erguël
Goût du risque reconnu par le Canton
«L'ensemble Vocal d'Erguël a été récompensé par un prix de reconnaissance décerné par la Commission Cantonale de Musique. L'art choral n'avait encore jamais été décerné par un tel prix.»
Le Journal du Jura, le 11.10.08 (Josette Seydoux)
Printemps 08 : Liszt et Mortimer
Liszt et Mortimer Spirituels
«Les chorals luthériens, la préparation de l'Ensemble Vocal d'Erguël, ont constitué une exécution où la grandeur et la profondeur de l'émotion ont touché l'auditioire.»
L'Impartial, le 22.03.08 (DDC)
Mendelssohn : Elias
Elias a rempli l'église d'énergie musicale
«A l'église de Saignelégier, débordante de public, l'Ensemble Vocal d'Erguël, l'Opus choeur de chambre, l'Orchestre symphonique de Bienne (SOB) et les solistes, dirigés par Thomas Rösner, ont donné un témoignage inoubliable de leur attachement à la musique de Mendelssohn.»
L'Impartial, le 07.11.07 (DDC)
Ergreifende «Elias» -Aufführung
«Das Ensemble Vocal d'Erguël und der Opus Kammerchor sind Chöre von hoher Qualität, teilweise mit professionell ausgebildeten Stimmen, altermässig gut durchmischt und auch in den Registern ausgewogen und zeugen von einer starken jurassichen Chorkultur.»
Bieler Tagblatt, le 02.11.07 (DA)
Brahms : Requiem allemand
Brahms, version de référence
«Une impression de grandeur, de surhumanité s'impose (...). Longtemps, longtemps après que la musique a disparu, elle accompagne l'auditeur...»
L'Express, L'Impartial, le 12.03.07 (DDC)
Mozart : Requiem
Libérer la musique
«Mozart aimait que les publics les plus divers assistent à ses concerts et invitait toujours des familles à y assister. Il composait pour les gens, pas pour la postérité.»
energyforum, 2/06 (lagoulenews)
Mozart, un moment fort et poignant
«Le Requiem de Mozart a bel et bien eu lieu devant un millier de festivaliers. Un moment poignant et tout simplement beau.»
Le journal du Jura, le 28.08.06 (Blaise Droz)
Avec Philippe Krüttli, Mozart et le "Requiem", tout bascule vers la lumière
«C'était notre première prestation dans un festival rock.»
Le Quotidien Jurassien, le 31.08.06 (Yves-André Donzé)
Ellington : Sacred Concerts
Les airs sacrés de Duke Ellington
«Ces oeuvres combinent magistralement jazz, musique classique, musique vocale, spirituals, blues et danse.»
Le journal du Jura, le 02.12.05 (c)
Duke Ellington: le pied géant
«Le nombreux public a découvert un concert alliant qualités techniques et originalités.»
L'Impartial, le 05.12.05 (Catherine Zbinden)
La nervosité des grands jours (culte télévisé)
Le journal du Jura, le 20.02.06 (Jean-Claude Hadorn)
Bach : Passion selon St-Matthieu
Une passion émouvante
«La place nous manque mais nous ne voulons pas clore sans mentionner un des nombreux grands moments musicaux de la soirée, lorsque le choeur interpréta, immédiatement avant l'arrestation de Jésus, le célèbre passage Sind Blitze, sind Donner in Wolken verschwunden qui fut d'une saisissante intensité et d'une grande précision.»
Le journal du Jura, le 26.03.05 (Jaques Lefert)
Matthäuspassion
«Stets Intonationssicher und mit einer bemerkenswerten Klarheit in technisch schwieriegen Passagen (...) zeigten das Ensemble als einen Chor ersten Rangen. »
Bieler Tagblatt, les 26 et 27.03.05  (Andreas Thierstein)
Bach : Messe en si
La messe en si : un grand concert à l'abbatiale de Bellelay
«Bellelay, ce dimanche, un grand lieu, une grande oeuvre, une grande leçon!»
Le quotidien jurassien, le 15.9.04 (Paul Flückiger)
Magistrale Messe en si au temple Farel
«On ressentait les musiciens comme le public transportés par l'élan mystique d'une messe irréelle, improbable et glorieuse.»
L'impartial, le 8.11.04 (fds)
Musikalische Perle
«In der Katharinenkirche gaben das Ensemble Vocal d'Erguël und das Capriccio Basel die H-moll Messe von Johan Sebastian Bach zum Besten»
Basler Zeitung, le 10.11.04 (Peter De Marchi)
Les Vêpres de Monteverdi
«A Bellelay, tous méritent le prix quant à la conviction et à la qualité artistique que le chef a obtenue de chacun. Il a proposé une interprétation de ferveur et de méditation servant la mystique des Vêpres (d’autres en Europe ont forcé sur l’éclatant !) (…) Qui ne voudrait maintenant saluer le chœur dans sa tenue et sa capacité, uni dans le même engagement des anciennes, des anciens et des jeunes recrues. Heureux cœur!»
Le Quotidien Jurassien, le 25.09.02 (P. Flückiger)
CD Echo d’Eole
«Une nouvelle fois, Philippe Kruettli a préparé admirablement les forces placées sous sa direction, obtenant à tous les niveaux un résultat de grande qualité.»
L’Impartial, le 02.09.02 (J-C. Bolliger)
CD Duruflé
«On ne peut qu’admirer le travail accompli par le chef, les choristes (amateurs), les solistes. (…) Un disque très réussi pour ceux qui aiment à la fois la vie culturelle régionale et les chefs-d’oeuvres de la musique sacrée.»
L’Impartial, le 06.05.02 (J-C. Bolliger)
Mozart : Messe en ut mineur
«Philippe Krüttli et ses chanteurs s’imposent des efforts soutenus. Les productions se succèdent au rythme des saisons. Et tant la ferveur des exécutants que la classe des solistes font de chaque concert un événement musical.»
Le Quotidien Jurassien, le 17.12.2001 (Pierre-Alain Bassin)
«L’exécution de la grande Messe en ut mineur KV 427 de Mozart a procuré un indéniable bonheur d’écoute. Grâce à ses registres bien étoffés, équilibrés, grâce à l’enthousiasme de ses membres, l’Ensemble vocal d’Erguël, fluide et mordant, a réussi une magnifique performance. Au pupitre de direction, Philippe Krüttli, tout feu tout flamme, conduit les choristes sur les cimes de la ferveur.»
L’Impartial (ddc)
Echo d’Eole
«Placés sous la direction de Philippe Krüttli, tous les interprètes, bien préparés, ont offert au nombreux public l’émotion d’une grande première.»
«La musique a entraîné l’Ensemble vocal d’Erguël, belles voix, justesse d’intonation, ainsi que les instrumentistes, dans une atmosphère sonore évocatrice.»
L’Impartial, le 01.10.2001 (Denise de Ceuninck)
« La prestation du Bovard orchestra, de l’Ensemble vocal d’Erguël ainsi que de Doris Vuilleumier, danseuse et Christian Reichen, soliste a néanmoins suscité l’enthousiasme des connaisseurs et des amateurs de musique contemporaine. »
Le Journal du Jura, le 01.10.2001 (cz)
« Le tout dirigé par un Philippe Krüttli qui a su envoyer un souffle assez puissant pour emmener tant de jeunes dans son sillage.»
Le Quotidien Jurassien, le 02.10.2001 (Yvette Knoerle)
Praetorius
«Sous la direction de Philippe Krüttli, les chanteurs et les musiciens ont fait revivre le culte du matin de Noël tel qu’il se déroulait aux environs de 1620. Des moments de pur bonheur… »
L’Impartial, le 27.12.2000 (MHU)
«La veille de Noël, le nombreux public venu à la Collégiale a réservé une « standing ovation » à l’Ensemble Vocal d’Erguël dans un programme uniquement dédié au compositeur allemand Michaël Praetorius.»
Le Journal du Jura, le 29.12.2000 (Zmoos)